Mick Micheyl : une pure artiste et l'une des premières auteures compositrices et interprètes

Mai 2019

C’est parce que les journaux parisiens refusaient ses dessins que cette artiste complète s’oriente vers la chanson.

Mick Micheyl
©Fonds Sacem

En 1949, elle remporte le premier prix du concours ABC avec un contrat de disque à la clé. Le titre qu’elle interprète Le Marchand de Poésie dont elle est auteure et compositrice la propulse rapidement sur le devant de la scène et lui ouvre les portes de plusieurs salles et cabarets parisiens, L’Arlequin, Bobino, l’Alhambra, le Moulin Rouge…

Mick Micheyl, du nom de scène qu’elle s’est choisie-et où elle a rajouté un L pour cesser d’être confondue avec Mickey expliqua-t-elle dans une lettre à la Sacem- devient rapidement l’une des chanteuses préférées des Français dans les années 50.
L’une des toutes premières femmes auteures-compositrices-interprètes, elle écrit alors Le gamin de Paris, une chanson dont on ne compte plus les versions et les nombreux interprètes à travers les années parmi lesquels Yves Montand, Mouloudji, Patachou ou Robert Clary dans une version américaine.

Celle qui manie volontiers l’humour et la dérision ne rechigne pas à écrire des textes subtilement osés pour l’époque. Au début des années 60, elle pâtit de la vague yéyé mais ne quitte pas la scène et rejoint le Casino de Paris où elle succède à Line Renaud comme meneuse de revue.

Quelques années plus tard, elle rejoint la télévision comme productrice et découvre plusieurs artistes tel Dave ou Daniel Guichard.

Mais celle qui avait suivi une formation à l’Ecole des Beaux-Arts de Lyon dans sa jeunesse tire sa révérence à la chanson en 1974 et s’oriente vers son autre passion, la sculpture. Commence une nouvelle carrière pour Mick Micheyl dont les œuvres sculptées sur acier sont alors exposées dans le monde entier et achetées par de très nombreux musées.

Réputée dans le métier pour sa grande générosité à l’égard de ceux qui sont dans le besoin, elle avait symboliquement réalisé la gravure de la médaille du Comité du cœur de la Sacem et fait don d’une sculpture installée à l’entrée de notre siège social.

Sociétaire définitive depuis 1956, Mick Micheyl fait partie de ses artistes talentueuses qui auront marqué l’époque de leur empreinte. Son Gamin de Paris et ses sculptures sont là pour nous le rappeler.

« La Sacem pleure une artiste et une femme exceptionnelles. Mieux qu'une voix et une plume, Mick était un cœur, un cœur énorme et généreux qui s'est arrêté de battre dans la sérénité qu'il méritait ».
Claude Lemesle, auteur - Président d’honneur de la Sacem.

Découvrir Mick Micheyl avec le Musée Sacem

Découvrez les archives Sacem liées à Mick Micheyl : examen d'entrée à la Sacem et demande d'adhésion en qualité d'auteure et de compositrice, bulletins de déclaration de chansons, coupures de presse...

Elle apparaît également dans une exposition dédiée aux femmes créatrices des années d'après-guerre.

Publié le 17 mai 2019