EUROPE FOR CREATORS lance une campagne pour défendre la directive européenne sur le droit d’auteur

Un nouveau mouvement appelle tous les citoyens à sauvegarder la culture et la démocratie en Europe

Europe for Creators - Gesac

EUROPE FOR CREATORS, un rassemblement de citoyens, de créateurs et d’organisations luttant en faveur de la directive sur le droit d'auteur, lance aujourd'hui un vaste mouvement qui appelle les citoyens et les décideurs à prendre part au débat et à faire entendre leur voix.

Cette campagne vise à combattre la désinformation en expliquant les enjeux et l'importance d'un vote en faveur de la directive européenne sur le droit d'auteur le 12 septembre.

Faire de la pédagogie et mobiliser les défenseurs pour corriger le transfert de valeur                            

Dans un contexte d'astroturfing et de campagne massive de lobbying, il est urgent de faire de la pédagogie sur les enjeux de la directive. L'article 13 exigera que les plateformes numériques négocient des accords de licence équitables avec les titulaires de droits d'auteur. C'est le cœur du sujet que les géants du web comme Google et Facebook veulent dissimuler.

 

« Les puissances économiques numériques continuent de faire d’énormes profits alors que les artistes peinent à vivre de leur activité. Le rapport entre les revenus générés par les plateformes web et l'argent qu'elles versent aux créateurs, à l’origine de leur succès, est totalement faussé », déclare Véronique Desbrosses, directrice générale du Groupement européen des Sociétés d'Auteurs et Compositeurs (GESAC).

 

Quels sont les enjeux de la Directive ?

1- La créativité. Alors que le débat actuel s'est cristallisé sur les "mèmes" et les "Gifs", ces formes d'expression créatives sont déjà protégées par la législation existante et ne seront pas affectées par la nouvelle directive.
2- La transparence. Les accords de rémunération que les plateformes numériques ont conclu avec les créateurs de contenu sont opaques. Ces plateformes ne publient pas de chiffres sur cet aspect de leur activité et les accords conclus avec les titulaires de droits d'auteur sont scellés par des accords de confidentialité. La directive permettra de rétablir la transparence.
3- L’équité. Les plateformes en ligne gratuites ont profité d'un manque de cohérence de la loi. D’autres services en ligne similaires n'ont pas les mêmes obligations. Le résultat est clair : les plateformes de streaming gratuites paient les créateurs de contenu 10 fois moins cher que les plateformes payantes.

 

« L'industrie créative et culturelle dans l'Union européenne représente 536 milliards d'euros par an, soit plus que le chiffre d'affaires combiné des secteurs de l'automobile et des télécommunications, et il est responsable de 12 millions d'emplois. Nous avons enrichi la vie des Européens, et maintenant nous appelons l'Europe à agir », ajoute Véronique Desbrosses.

 

Lancement d’EUROPE FOR CREATORS

Le lancement du mouvement est la première étape d'une mobilisation massive autour de la directive. Dans les semaines à venir, ce mouvement réunira des organisations, des défenseurs de la directive et des citoyens européens pour rallier les députés à la cause de tous les créateurs. Les premières actions de ce mouvement incluront :

  • Une lettre ouverte qui sera envoyée à tous les membres du Parlement pour les rallier au mouvement.
  • Des débats qui seront organisés à travers l'Europe le 5 septembre par la société d'auteurs et d'autres organisations, pour faire de la pédagogie auprès des citoyens, des artistes et des créateurs. Ces discussions coïncideront avec la publication du nouveau texte de la directive.
  • Des événements clés qui auront lieu dans plusieurs villes européennes avant le vote du 12 septembre.

EUROPE FOR CREATORS a lancé un site web dédié et un fil Twitter pour partager des informations sur la directive et encourage les défenseurs à faire entendre leur voix. Pour en savoir plus sur EUROPE FOR CREATORS, rendez-vous sur le site www.europeforcreators.eu ou suivez la conversation sur Twitter @EUForCreators via #EuropeForCreators.

 

À propos d’EUROPE FOR CREATORS

EUROPE FOR CREATORS est un mouvement qui rassemble des citoyens, créateurs et organisations engagés dans la lutte en faveur de la directive sur le droit d'auteur. Nous représentons les créateurs et les détenteurs de droits européens, y compris les auteurs, compositeurs, musiciens, chanteurs, peintres, sculpteurs, réalisateurs, producteurs, journalistes, écrivains, scientifiques et universitaires, soit plus de 12 millions d'emplois associés à l'industrie créative.

 

Contacts presse

> Sacem - Sandra Valerii - 07 84 37 65 75
Service de presse Sacem - 01 47 15 45 92

> Elan Edelman - Amandine Pesqué - 06 29 21 63 78

> Valentin Mazelier - 01 86 21 51 77

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié le 30 août 2018