Livestreams : La Sacem annonce un nouvel accord avec l’application mobile Akius

04 novembre 2020

Après la mise en place d’une rémunération exceptionnelle pour les livestreams et le récent accord avec Twitch, la Sacem poursuit ses discussions avec les acteurs innovants de l’industrie musicale et annonce un nouvel accord avec l’application mobile de livestreams Akius.

À l’heure où de nombreuses salles de concerts et de spectacles restent fermées, le livestream est devenu pour de nombreux artistes un moyen privilégié de continuer à faire vivre leur musique et de maintenir le lien avec leur public.
Consciente du potentiel de ce moyen de diffusion, l’application mobile Akius, lancée en juin dernier, ambitionne de professionnaliser la pratique du livestream en proposant une nouvelle source de monétisation pour les artistes reconnus et émergents et en mettant à leur disposition des fonctionnalités inédites.

Dans le cadre de cet accord, les auteurs, compositeurs et éditeurs de musique, membres de la Sacem seront rémunérés en droits d’auteur lorsque leurs œuvres seront diffusées en livestream sur l’application Akius.

Grâce à ses fonctionnalités inédites, Akius replace le public au cœur de l’expérience live en favorisant les interactions entre les artistes et leur communauté pendant la performance mais également en amont.

Engagée et mobilisée aux côtés de ses membres depuis le début de la crise, la Sacem leur offre, via cet accord avec Akius une nouvelle occasion de laisser s’exprimer leur créativité tout en leur garantissant une nouvelle source de rémunération.

> Plus d’informations sur Akius


Cécile Rap-Veber, Directrice des Licences, de l’International et des Opérations à la Sacem déclare : "La crise sanitaire et son impact sur le secteur du spectacle vivant ont accéléré l’émergence du livestream. Ce moyen de diffusion va continuer à se développer et, sans nul doute, se professionnaliser au-delà de la crise. Notre capacité à anticiper les évolutions du marché et à nous adapter aux modes de consommation ont été des atouts considérables pour répondre rapidement aux besoins de nos membres.
Nous sommes ravis de pouvoir accompagner des acteurs innovants comme Akius qui au-delà de la mise en relation innovante des artistes et leur public a aussi compris la nécessité de respecter les droits des créateurs dont les œuvres sont interprétées et leur nécessaire juste rémunération dans un mode d’exploitation conjuguant live et fonctionnalités digitales."

Jean-David Rombi, PDG d’Akius déclare : "Défendre le spectacle vivant, imaginer des alternatives créatrices de liens entre les artistes et les publics, retrouver le plaisir partagé et favoriser la confiance, tels sont les engagements que s'est fixé Akius. Il était donc évident pour nous de commencer par le respect des droits en collaborant main dans la main avec des institutionnels tels que la Sacem. Dans ces conditions, aujourd'hui et plus que jamais, l’expérience livestream doit sublimer l’événement physique, favoriser l'interaction, nourrir la puissance d'appartenance, ré-inviter le public à être acteur de moments privilégiés, rares et éphémères. Chez Akius, notre mission est claire : remettre au centre de l'attention l'artiste et son écosystème, afin de privilégier la valeur sur le volume, dans les respects d'une rémunération juste et équitable."

Pour en savoir plus :
> Une répartition spécifique pour les livestreams
>TWITCH signe un accord avec la Sacem : un soutien pour les créateurs dans le contexte actuel
 

Publié le 04 novembre 2020