Droit d'auteur et streaming - Créer de la valeur, inspirer le futur

Le 22 novembre 2016

Découvrez le dossier...

Pour en savoir plus sur le colloque du 22 novembre 2016, cliquez ici

LE STREAMING, UN MODE D’ÉCOUTE INCONTOURNABLE

Un Français sur trois écoute de la musique ou regarde des vidéos en streaming. Pour plus de la moitié de ceux qui "streament", il s’agit de leur principal usage pour écouter de la musique ou regar­der une vidéo). Si le streaming fait désormais partie de notre vie et s’il est en train de remplacer le téléchargement dans le monde en­tier, il est protéiforme : les services de streaming comme les termi­naux évoluent très vite. Le champ des modes d’exploitation de la musique s’étend chaque jour un peu plus.

À lire : La dynamique de l’écosystème du digital, par Cécile Rap-Veber, directrice des Licences et de l’International à la Sacem.

LA RÉPARTITION DES DROITS D’AUTEUR ONLINE

Depuis 2004, la Sacem répartit des droits issus du online à ses membres (mobile, streaming, vidéo à la demande…). Le nombre de services en ligne traités continue à augmenter ainsi que le nombre de territoires concernés.

À lire : 
-
La documentation des œuvres à l’ère numérique, par Louis Diringer, directeur des Sociétaires à la Sacem.
- Octave - la gestion dynamique de la documentation, par Louis Diringer, directeur des Sociétaires à la Sacem.
-
Répartition : œuvre par œuvre, avec précision, par Olivier Le Covec, directeur du département de la Documentation générale et de la répartition à la Sacem.

Visuel : Collectes internet

LE DÉFI DES DONNÉES ET DE LEUR VOLUMÉTRIE

Le numérique engendre une hausse exponentielle du volume de données d’usage que la Sacem traite tous les mois.À ces volumes, s’ajoute la complexité du calcul des parts de droits détenus dans les œuvres revendiquées dans le contexte des exploitations numériques multiterritoires, à l’heure de la fragmentation des répertoires.

Visuel : volume bruts de données reçues chaque année
Visuel : la répartition des droits online

 

 

À lire :
-
"La qualité des données est primordiale", par Lyne Tastet Yonke, responsable de gestion de la Répartition internationale à la Sacem.
- Les défis de la modernisation technique, par Christophe Waignier, directeur Ressources et Stratégie à la Sacem.
- Demain, maîtriser la métadonnée culturelle, par Christophe Waignier, directeur Ressources et Stratégie à la Sacem.
- Les blockchains, une opportunité économique pour le droit d’auteur,  par Christophe Waignier - directeur des Ressources et de la Stratégie à la Sacem.

LA SACEM, ACTEUR MONDIAL DE LA GESTION DES DROITS NUMÉRIQUES

Depuis le début d’Internet, la Sacem signe des contrats de licences avec les services de musique en ligne. 1200 contrats ont été noués par la Sacem dans le secteur du online, dont près de 240 avec des plateformes de téléchargement ou de streaming y compris de vidéos à la demande (VOD).  En 2015, la Sacem a signé  plus de 130 contrats pour des services en ligne dont 17 avec des acteurs internationaux, à la fois pour le répertoire direct de la Sacem et celui d’UMPI (Universal Music Publishing International).

 

 

 

À lire : Résoudre une équation à plusieurs inconnues, par Cécile Rap Véber, directrice des Licences et de l’International à la Sacem.

Pour aller plus loin :

- Le poids des biens culturels pour les géants du net.
- Circulation des œuvres, une solution innovante, par David El Sayegh, Secretaire général à la Sacem.

Dernières actualités :

- Juin 2016 : un nouvel accord avec soundcloud.
- Février 2016 : La Sacem s’associe à Centrale Supelec pour développer des projets d’innovation digitale.

Publié le 22 novembre 2016